04 90 83 11 10 qigong@voldelaigle.com

Enseignement

Un enseignement original qui allie l’apprentissage de formes traditionnelles de Qi Gong, la mise en œuvre des principes internes sous-tendus par ces formes, et l’utilisation de nombreux exercices permettant de comprendre et d’intégrer ces principes internes.

Apprentissage des formes

Comme dans tout enseignement de Qi Gong, le socle de base est l’apprentissage de formes traditionnelles, puisées dans le riche patrimoine de la tradition chinoise, essentiellement taoïste. Le premier niveau de pratique est celui de la reproduction des mouvements et des postures le plus exactement possible, dans la fluidité du corps et la conscience globale des espaces interne et externe.

Pierre Kalifa puise principalement parmi les formes ci-contre, qui lui ont été transmises par T. Baë, à l’exception des trois dernières, transmises par Me Wu Zhongxian.

Parmi les formes enseignées

  • Les Oiseaux
  • Les 18 Traitements
  • Les 8 Trésors
  • Les 24 Exercices Taoïstes (famille Yang)
  • Les 20 Mouvements de la famille Yang
  • Yi Jin Jing – Purification de la moelle
  • Petite Forme Wu (B. K. Frantzis)
  • La méthode du Dr Yayama
  • Xin Yi Nei Gong
  • Xin Yi Ba Gua (Me Wu Zhongxian)
  • Petite Circulation Céleste (Me Wu Zhongxian)
  • ...

Mise en œuvre des principes internes

Le propos central de cet enseignement n’est pas l’apprentissage d’une multitude de formes mais la découverte et la mise en œuvre des principes internes (placements interne et externe du corps, tonicités et relâchements, direction du souffle, …). Sans ces principes, les mouvements ne seraient qu’une coquille vide.

Les principes internes enseignés sont principalement ceux de la Boxe du Serpent, formes de Taï Chi Chuan et de Qi Gong transmises par Thierry Bae. Ce travail est aussi très inspiré par l’enseignement de Me Wu Zhongxian.

Découvrir notre corps d’habitudes

Lors de la mise en œuvre des principes internes, l’attention se tourne vers l’intérieur du corps et nous découvrons en premier lieu notre « corps d’habitudes », c’est-à-dire l’architecture interne du corps tel que nous l’utilisons au quotidien, de façon inconsciente.

Nous découvrons ses blocages, ses fragmentations, ses zones ignorées de nous, etc. Nous découvrons que nos tissus corporels (tendons, muscles, fascias, os,…) sont pris sans que nous en soyons conscients dans une activité permanente de crispations plus ou moins fortes, les empêchant de respirer, inhibant le déploiement du Qi. En Qi Gong, nous nous intéressons particulièrement au système des fascias.

Ce corps d’habitudes est l’expression corporelle de notre histoire, des divers niveaux de traumatismes que nous avons vécus et d’adaptations que nous avons faites. Il est conditionné par les tensions émotionnelles que nous vivons au quotidien.

Construire un autre corps… ou l’art du lâcher

Le fondement de la pratique du Qi Gong est la construction d’une architecture interne juste afin que le Qi fasse son œuvre sur les différents plans du corps physique, du corps émotionnel, de la conscience, du lien à l’univers…

Construire un autre corps ne consiste pas à redresser le corps d’habitudes, ni à le rendre plus performant. Construire un autre corps consiste essentiellement à cesser cette activité de crispation et de contrôle propre au corps d’habitudes.

C’est une véritable aventure qui s’ouvre ainsi devant nous. Il n’y a pas de chemin tout tracé pour ce lâcher, pas de méthode. La seule méthode est une intention et une attention claires (qui s’affinent et se renforcent avec la pratique) dans la répétition des gestes. Cela ouvre la porte à la sagesse du corps, qui sait retrouver par lui-même sa juste architecture et son juste fonctionnement.

Le Qi Gong tel qu’enseigné par Pierre Kalifa m’apporte un regard de mon corps que je n’avais pas auparavant. Cette pratique me permet de progressivement libérer des tensions intérieures, et au fil des séances les effets se font sentir tant au niveau physique que psychologique. Merci Pierre!

V. Maratier

Contact

8 + 6 =